Burkina Faso: un nouveau festival de danse à Bobo-Dioulasso

Bobo-Dioulasso, deuxième ville du Burkina Faso, abritera, du 6 au 9 février, « In-out danse festival », le festival international de danse créative.

La ville de Bobo-Dioulasso s'apprête, une fois de plus, à assumer son rôle de capitale culturelle du Burkina Faso. Du 6 au 9 février prochain, la « cité de Sya » vibrera au rythme de la première édition du festival dénommée « In-out danse festival ». Cette manifestation est une idée la compagnie « Tamadia », qui entend aller vers le public pour lui faire découvrir la danse créative et la « capoeira » qui est à la fois un art martial et une chorégraphie typiquement brésiliens. Fidèles à leur philosophie, les organisateurs envisagent, le temps du festival, d'investir des endroits comme les marchés, les rues, les cours d'écoles, et les prisons. Des projections de films portant sur la danse seront également proposées au public.

festi togo 8ae4bDes artistes sur scène

Le directeur artistique, Aguibou Bougobali Sanou, a précisé que des spectacles gratuits sont prévus à certains lieux publics de Bobo-Dioulasso. La place Tiéfo Amoro, l'esplanade de la mairie et la place de la mosquée de Dioulasso-Bâ ont été retenues. Du reste, le festival aura pour principaux sites, l'Institut français de Bobo-Dioulasso, où sereront basés son village et le centre culturel Djéliya.

Plus d'une cinquantaine d'artistes burkinabès et étrangers est annoncée au festival qui a pour thème : « Culture, facteur d'unification, de rencontres et de paix ». Les membres de Tamadia ambitionnent de « vendre » la culture burkinabè, tout en cultivant à travers elle, un monde de paix, d'amitié et de rencontres.

Médaille de bronze

Prévue pour le 6 février 2014, la cérémonie d'ouverture de la première édition du festival « In-out danse festival » s'annonce grandiose. Elle sera marquée par un carnaval motorisé. Cette parade sera composée entre autres de mototaxis et d'échassiers. Elle partira de l'Institut français de Bobo, marquera des escales à la place Tiéfo Amoro et au centre Djèliya, et de se terminera à l'esplanade de la mairie centrale.

Sur place, des discours seront prononcés, en présence de plusieurs personnalités, dont le parrain de la manifestation, le président de l'Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara.

Médaillée de bronze aux derniers Jeux de la francophonie à Nice en France, la troupe Tamadia espère que son coup d'essai sera un coup de maitre.