"Mine de crayon", un festival en couleurs

Bientôt la 4e édition de Mine de crayon, un festival qui fait la promotion du dessin. Les organisateurs espèrent rassembler les enfants autour du dessin.

 

Le festival visant à promouvoir les dessins sous toutes ses formes se déroulera à Lomé du 03 au 21 mars prochain. Officiellement lancé mardi dernier, le comité d'organisation entend aller à la rencontre des enfants. Ce qui explique le choix du thème de la nouvelle édition: "L'enfant est le père de l'homme". Les organisateurs comptent se rendre dans les établissements scolaires. Il y aura des ateliers de formation pour les écoliers qui aiment dessiner. Une façon de susciter des vocations et de révéler des talents cachés. "Nous savons tous que grâce aux dessins, on maîtrise les couleurs. On réalise le beau. Après avoir décelé tous ces jeunes talents, nous passerons à l'étape de la spécialisation en les canalisant", explique Bossou Pap Koudjo, directeur du Festival. Et d'ajouter: "le dessin, en tant qu'art premier, pourrait servir à reproduire des concepts éternels conçus ou imaginés par la seule contemplation".

Togo dessin 26cd5Une séance de dessins ici lors de la 3e édition en 2012

Organisée par l'Association "Or Noir", Mine de crayon se veut une manifestation à caractère culturelle. Il a reçu le soutien de l'Institut français de Lomé (IFL) et le Goethe Institut du Togo. Un vernissage et des expositions auront lieu du 17 au 21 mars au Goethe Institut.

Une rencontre de caricaturistes
Le gouvernement togolais entend de son côté apporter sa contribution à l'évènement. « C'est à partir de vos talents que le pays va se construire. Nous comptons beaucoup sur vous. Dessiner pour dessiner, ça ne suffit pas. Mais dessiner pour susciter la réflexion, attirer les regards sur un problème d'ordre social est mieux », a indiqué dans son allocution, le représentant du ministre togolais de la Communication et de la Culture, M.Akakpo Edoh

Au cours de ce festival, les différentes formes de dessins sont au rendez-vous : caricatures, bandes dessinées, dessins classiques, portraits. A cela s'ajoutent les rencontres professionnelles, les ateliers et la grande soirée dénommée "artistico satirique". Jul Berjeau du journal Charlie Hebdo basée en France ; Illary Simplice du Bénin, Gbalézéré Thierry et Atsain Désiré de Gbich de la Côte d'ivoire sont attendus au festival

L'apothéose de la quatrième édition du Festival de dessins "Mine de Crayon" prévue pour le 21 mars au Goethe Institut, sera l'occasion de décerner des prix aux lauréats du concours de dessins.