Le Qatar publie sa première liste noire de terroristes

Le Qatar vient de publier sa première liste noire de terroristes, qui comprend vingt individus et huit entités, a indiqué dimanche le ministère qatari de l'Intérieur. La Commission nationale de lutte contre le terrorisme, qui dépend du ministère, a publié cette liste sur son site où l'on retrouve notamment Province du Sinaï, l'antenne égyptienne de l'Etat islamique, ou encore Al-Ehsan, une organisation caritative yéménite.

Cette liste est le fruit d'un décret de juillet 2017 de l'émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, qui a amendé la loi antiterroriste. Elle fait partie de l'une des 13 exigences formulées en juin dernier par l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte. Ces quatre pays ont imposé un embargo total envers le Qatar, réclamant notamment la fermeture de la chaîne Al-Jazira, la rupture des relations avec l'Iran, la fermeture d'une base turque sur le sol qatari et l'arrêt de toute relation avec le Hamas et les Frères musulmans.

Pérou : la justice interdit à l'ex-président Kuczynski de quitter le pays

Les autorités judiciaires péruviennes ont imposé des restrictions de déplacement à l'ancien président Pedro Pablo Kuczynski, lui interdisant de quitter le pays pendant 18 mois, a annoncé samedi le juge Juan Carlos Sanchez. Cet ordre a été donné dans le cadre d'une enquête en cours sur les accusations selon lesquelles l'ex-président a accepté des pots de vin du géant brésilien du BTP Odebrecht, a précisé M. Sanchez, qui dirige les enquêtes sur la corruption dans le secteur public. Les lieux de résidence appartenant à M. Kuczynski et se situant respectivement à Lima et à Cieneguilla, à l'est de la capitale péruvienne, ont été également perquisitionnés samedi par les enquêteurs. M. Kuczynski, 79 ans, qui a présenté sa démission mercredi avant que le Congrès du Pérou n'organise un second tour de scrutin en faveur de sa destitution.

Japon : nouvelle éruption du volcan sur le mont Shinmoe

Le volcan sur le mont Shinmoe, situé sur l'île japonaise de Kyushu (sud-ouest), est de nouveau entré en éruption dimanche matin après une série d'éruptions violentes plus tôt ce mois-ci, a annoncé l'agence météorologique japonaise (JAM). Vers 07h30 heure locale, le volcan s'est mis à cracher des fumées et des cendres jusqu'à une hauteur de 3.200 mètres dans l'air. Maintenant son alerte au niveau 3 sur une échelle de 5, la JAM a demandé aux habitants des zones périphériques de rester à l'écart et être vigilants sur les pierres projectées dans le ciel par l'éruption volcanique. Entre le 6 et le 15 mars, ce même volcan, qui culmine à 1.421 mètres d'altitude, avait eu plusieurs éruptions violentes.

Chine : vols directs entre Nanning et Phnom Penh

Une ligne aérienne directe sera lancée le 27 mars entre Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine), et Phom Penh, capitale cambodgienne, par China Eastern Airlines. Les vols au départ de Nanning décolleront à 8h00 (heure de Beijing) les mardis, jeudis et samedis et arriveront à Phom Penh à 9h15 (heure locale). Les vols à destination de Nanning quitteront Phom Penh à 17h40 et arriveront à Nanning à 21h05. Les vols seront assurés par un Boeing 73E, selon des sources de la compagnie aérienne basées à Kunming, dans la province du Yunnan.

Russie : au moins quatre morts dans un incendie

Au moins quatre personnes, trois enfants et une femme, ont été tuées dimanche dans un incendie survenu dans un centre commercial de la ville russe de Kemerovo (centre-sud), a annoncé le Comité d'enquête de la Fédération de Russie.
 
Les quatre victimes se trouvaient dans une salle de jeux pour enfants lorsque l'incendie a éclaté, a-t-il précisé dans un communiqué de presse, en ajoutant que 26 autres personnes ont également été blessées et ont reçu des soins dans les hôpitaux locaux. Le plafond d'un cinéma dans le centre commercial s'est partiellement effondré pendant l'incendie.
 
Les pompiers étaient toujours sur les lieux pour éteindre les flammes et venir au secours des personnes, selon la même source. Une enquête sur les causes de ce drame est en cours.

Racisme : la loi française va être renforcée

La loi française va être modifiée afin de "renforcer les obligations" de détection, de signalement et de suppression de contenus illicites sur internet, a annoncé lundi le Premier ministre Edouard Philippe en présentant le nouveau plan du gouvernement contre le racisme et l'antisémitisme. "On ne me fera jamais croire que les réseaux sociaux seraient des espaces hors sol. Pour moi, tout ce qui est publié et diffusé en France est publié et diffusé en France. Et doit donc répondre aux lois de la République", a déclaré le chef de l'exécutif lors d'un discours au Musée national de l'histoire de l'immigration à Paris.
 
La France va "se battre" pour un projet législatif au niveau européen contraignant les opérateurs du Net, et notamment les réseaux sociaux, à retirer "dans les plus brefs délais" le "torrent de boue" des contenus "haineux, racistes ou antisémites", a ajouté le Premier ministre lors de la présentation du nouveau plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme annoncé par le président Emmanuel Macron début mars.
Ce plan européen, "on ne va pas se contenter de l'espérer. Il faut se battre. Et on va se battre", a encore dit M. Philippe. "Sans attendre", la législation nationale va être modifiée, a-t-il précisé.