Fin de la visite du président du Ghana à Lomé

Nana Akufo Addo  a effectué une visite officielle de 72 h, du  02 au 04 mai. De  nombreuses questions étaient au menu de sa première sortie officielle à l'étranger.

Agenda très chargé à Lomé pour le président ghanéen, Nana Akufo-Addo pour sa toute première sortie officielle depuis son élection en début d'année. C'est depuis le 2 mai dernier que Nana Akufo Addo est à Lomé, arrivé par voie terrestre avec une forte délégation.

tg faure gnassingbe et nana akufo addo 2af73Nana Akufo Addo et Faure Gnassingbe

Après être accueilli à la frontière Aflao par M. Gnassingbé, les deux présidents ont eu un bref tête à tête à l'ancien palais de la Présidence de la République.

Intérêt

Au menu, des sujets d'intérêt commun, notamment les stratégies de renforcement des liens de coopération entre le Togo et le Ghana, et l'intégration sous-régionale.

La visite du numéro un ghanéen est une occasion pour les deux nations, de passer à une étape supérieure au sein de la commission mixte Togo-Ghana. Celle-ci est mise en veilleuse depuis quelques années.

Au palais de la présidence au lendemain de sa venue à Lomé, a eu lieu des séances de travail entre les délégations des deux pays.

Les secteurs de l'agriculture, de l'élevage et de l'hydraulique ont fait l'objet d'intenses échanges qui ont mis à jour les domaines dans lesquels le Ghana et le Togo ont déjà une fructueuse collaboration.

Au rang de ceux-ci, le lancement du projet transfrontalier de production et de distribution d'eau potable à partir du fleuve Volta au profit des communautés des deux pays ; la fourniture de matériels végétaux performants, notamment 100 000 cabosses améliorées de cacao, 8500 greffons et 3 tonnes de semences performantes d'anacardiers; la fourniture de géniteurs améliorateurs de volailles; le partage d'expériences techniques entre les institutions et les acteurs des filières agricoles et halieutiques promues par les deux pays; la mise en œuvre conjointe de programmes de recherche agricole.

Il s'agit désormais de consolider ces acquis.

Navires

Sur le plan de hydraulique, Lomé et Accra ont convenu de relancer et d'accélérer la mise en œuvre du projet transfrontalier d'eau potable Sogakope-Lomé, avec la composante 1 "Actualisation de l'avant-projet sommaire et de l'étude de faisabilité du projet" et la composante 2 "Evaluation des impacts environnemental et social du projet ".

La préservation des ressources en eau et de la santé publique, à travers des contrôles périodiques de la qualité des eaux en sachets communément appelés «pure water» distribués au Togo et au Ghana a été aussi abordée.

Dans le domaine de la pêche et de l'aquaculture, les deux pays frontaliers vont renforcer leur coopération en matière de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Ceci passe par un échange d'informations sur les navires de pêche, l'interdiction de l'utilisation des filets à petites mailles, des hydrocarbures et de la lumière pour la pêche artisanale.

Le Ghana s'engage à renforcer les capacités techniques des acteurs togolais par des formations en aquaculture et l'introduction des filières à valeur ajoutée, notamment la crevetticulture.

Port

Mercredi, Faure Gnassingbé et Nana Akufo-Addo ont visité les postes juxtaposés de Noépé-Akanu (envriron 30 km de Lomé).

Ce joyau dont l'inauguration remonte à novembre 2014, vise à relever un double défi : promouvoir la gestion intégrée des frontières et l'inter-connectivité des systèmes douaniers, favoriser la libre circulation des personnes, des biens et des services au sein de l'espace communautaire.

Les postes de contrôle juxtaposés (PCJ) de Noépé-Akanu comporte une administration principale, une brigade douanière, un entrepôt d'inspection, un magasin douane, un poste de contrôle d'entrée, un bloc sanitaire.

A ce jour, les postes de contrôle juxtaposés ne sont pas opérationnels. Financé par l'Union Européenne à hauteur de 7 milliards de F cfa, ce poste doit faciliter les formalités douanières et commerciales entre les deux pays.

Après Noépé-Akanu, MM Gnassingbé et Nana Akufo se sont rendus au port autonome de Lomé (PAL) pour une visite des lieux.

Le Togo et le Ghana accordent une importance particulière à l'entretien de relations de bon voisinage et à la mise en œuvre d'une coopération bilatérale fructueuse. Nana Akufo Addo quitte Lomé ce jeudi.