La France débloque 20 millions d’euros «immédiatement» pour lutter contre Ebola en Afrique

Le but est d’ouvrir plusieurs centres de soins en Guinée, a annoncé l’Elysée, ce mardi.

Cela devrait permettre de couvrir les frais pour deux à trois mois. La France va débloquer 20 millions d'euros «d'engagement financier immédiat» pour combattre l'épidémie d'Ebola en Afrique, principalement pour ouvrir plusieurs centres de soins en Guinée, a annoncé mardi l'Élysée.

hs ebola don france 8b395

François Hollande a approuvé un «plan global de lutte contre la maladie en France et en Afrique de l'Ouest», selon un communiqué de l'Élysée diffusé après un entretien entre le président et le Pr Jean-François Delfraissy, coordinateur de la lutte contre Ebola.

Un premier centre dans un endroit difficile d'accès

Cette enveloppe devrait être disponible d'ici une dizaine de jours et permettra de couvrir les frais pour les «deux à trois mois à venir» de l'engagement français contre l'épidémie, liés principalement à l'ouverture de centres de soin, a expliqué le Pr Delfraissy.

Il s'agit en premier lieu du centre de soin située à Macenta, une région relativement difficile d'accès de la Guinée forestière, qui comptera dans un premier temps 50 lits et qui ouvrira entre le 15 et le 20 novembre, selon le Pr Delfraissy.

Il est également prévu à terme l'ouverture de quatre autres centres de soins pour les malades d'Ebola en Guinée ainsi qu'un centre de soins spécial pour le personnel soignant atteint par le virus, situé près de la capitale Conakry et qui sera géré par l'armée française.

Près de 5.000 morts

La France prévoit ainsi de mettre en place dans les mois à venir un total d'environ 200 lits en Guinée pour soigner les malades d'Ebola.

L'épidémie de fièvre Ebola a dépassé la barre des 10.000 cas depuis le début de l'année, avec 4.922 morts, principalement en Guinée, Liberia et Sierra Leone, selon le dernier bilan publié samedi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)