Niger: une épidémie de méningite fait 75 morts

Face à l’épidémie de méningite qui touche plusieurs villes, le gouvernement nigérien annonce une campagne de vaccination de masse gratuite, à partir de la semaine prochaine.

Une épidémie de méningite sévit depuis quelques jours dans plusieurs villes du Niger. Ainsi, jusqu'au 15 avril, il a été enregistré 75 morts. La ville Niamey est la plus touchée avec 279 cas dont 41 décès, selon le ministre de la Santé publique, Mano Agahli, qui a animé mercredi soir un point de presse.

sante meningite 4fc5d

« Plusieurs cas de méningite sont enregistrés chaque jour avec au moins cinq malades, mais aussi de blessés », a indiqué une source sanitaire du centre régional hospitalier de Niamey du district II, l'un des plus touchés avec celui de Gaya, dans la région de Dosso, frontière avec le Bénin.

Le ministre a annoncé une prise en charge par l'Etat des malades et une vaste campagne national de vaccination à partir de la semaine prochaine.

Toutefois, la psychose gagne la population de Niamey où on enregistre déjà une hausse du coût de vaccins contre la méningite dans les pharmacies et les cliniques privées. Certaines écoles privées proposent en partenariat avec ces cliniques une campagne de vaccination à pour les élèves à des prix jugés exorbitants par les parents : 24 000 FCFA la dose.

Pour les pharmaciens, le prix élevé est du à la nature même de la souche de la maladie qui est le W 135, une des souches les plus mortelles.

Le Niger a vécu en 2010 et en 2011 d'autres épidémies dues à la souche A de la méningite. En attendant le démarrage de la campagne de vaccination, le ministre appelle la population à la vigilance et au calme.