La Guinée et la Sierra Leone poursuivent la lutte contre Ebola

Rencontre à Pamelap, (frontière), ce vendredi entre Alpha Condé et Ernest Bai Koroma pour discuter d'une stratégie commune dans la lutte contre le virus Ébola.

Les présidents de Guinée, Alpha Condé et  de Sierra-Leone, Ernest Bai Koroma se sont rencontrés à Pamelap, localité située à la frontière commune pour discuter de la stratégie commune à adopter pour lutter contre le virus Ébola qui continue à faire des victimes dans les deux pays.

alpha condé 1cfc4Alpha Condé - archives

Ils veulent également encourager les acteurs de la santé qui travaillent sur le terrain et rappeler à la population riveraine qu'Ébola existe bel et bien.

A partir de Pamelap, les deux hommes encouragent les populations à suivre les mesures de prévention et de lutte contre l'épidémie qui a fait plus de onze mille morts en Afrique de l'ouest depuis janvier 2014.

« L'objectif de cette rencontre est d'harmoniser les interventions transfrontalières et de mutualiser les moyens de lutte, comme les laboratoires, » selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au lieu d'apporter des informations à la population, les partenaires de ces pays dans la riposte contre l'épidémie souhaitent attirer l'attention des populations pour identifier ensemble les actions de lutte à mener pour vaincre Ébola.

Il y a moins d'un mois, les responsables de la coordination de lutte contre Ébola de la Sierra-Léone et de la Guinée se sont rencontrés dans cette même zone, pour lancer la campagne de recherche active des malades dans les périphéries de la ville.

En Guinée, le virus est présent dans 3 préfectures - Boké, Dubréka et Forécariah - proches de la capitale, avec 22 patients dont 10 confirmés et hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays.

Situation épidémiologique de la Guinée

A la date du 28 mai 2015, le pays a enregistré un total cumulé de 3.653 cas avec 2.426 décès (soit 66.4%), selon la coordination nationale de riposte à Ebola. Des statistiques qui donnent 3219 cas confirmés avec 2007 décès, 419 cas probables dont 419 décès et 15 cas suspects.

Au total 1203 personnes confirmées sont sorties guéries des centres de traitement (37.4%).

A cette date, la Guinée comptait 24 cas hospitalisés dont 09 confirmés et 15 suspects dans les centres de traitement du pays.

Mamadou Oury Bah à Conakry