L’OMS annonce la fin d'Ebola, la Côte d’Ivoire maintient les mesures de prévention

L’OMS annonce la fin de l'épidémie Ebola dans les pays de l’Afrique de l’ouest touchés. La Côte d’Ivoire, pour sa part, recommande 90 jours d’observation de plus.

Le gouvernement ivoirien a décidé ce jeudi, en fin de soirée, du maintien de ses mesures de préventions de lutte contre la maladie à virus Ebola sur l'ensemble de son territoire national malgré la fin annoncée de l'épidémie par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans les pays touchés par la maladie.

ebola 424e6Archives

Dans une déclaration, le gouvernement motive sa décision par le fait que la fin de l'épidémie nécessite un temps d'observation qu'il convient de respecter. « Le suivi de l'épidémie impose une surveillance en deux étapes après le dernier cas confirmé, soit une première étape de 2 fois 21 jours pour affirmer la fin de la transmission et une seconde étape de 90 jours pour déclarer définitivement la fin de l'épidémie », a expliqué au cours d'un point de presse le professeur Dagnan N'Cho Simplice, directeur de l'Institut National d'Hygiène Publique, coordonnateur du point focale de la lutte contre le virus Ebola en Côte d'Ivoire avant d'annoncer la mesure prise par le gouvernement.

« Le conseil national de sécurité, (organe de veille mise en place pour la prévention de la maladie) présidé par le président de la République Alassane Ouattara, en sa session du 14 janvier 2016 a décidé du maintien de l'ensemble des mesures de prévention contre la maladie à virus Ebola en attendant les 90 jours marquant la fin définitive de l'épidémie. »

Une décision qui, selon les autorités ivoiriennes, répond à un souci de protection de la santé des populations et de capitalisation des acquis dans le sens du renforcement durable du système de santé.

Les populations, dès l'annonce par l'OMS de la fin de l'épidémie dans les pays touchés par virus, s'attendaient à une levée des restrictions de leurs habitudes alimentaires imposées par les mesures d'interdiction. Elles devront prendre encore leur mal en patience pendant 3 mois.

En février 2013, la maladie à virus Ebola fait son apparition au Libéria et touche ses voisins de la Guinée et la Serra Léone. La Côte d'Ivoire voisine de ces pays a échappé à la pandémie après avoir mis en place un certain nombre de mesures de restriction de mouvements et d'interdiction rigoureusement suivis sur l'ensemble du territoire national.