L'Algérie, pour un meilleur encadrement de l’enfant autiste

Pour répondre aux besoins des personnes autistes et de leur famille, différents centres spécialisés voient le jour en Algérie.

Plusieurs structures d'aide à l'insertion de l'enfant autiste ont été récemment créés en Algérie. Leur objectif : détecter les centres d'intérêts et les motivations de l'enfant autiste. Ces différentes structures cherchent à placer l'enfant autiste dans des situations de vie concrètes, lui permettant d'acquérir une culture et des comportements aussi proches de la normale que possible.
 
alg autisme 8e2ad
 
La semaine dernière, à Constantine, un centre d'aide à l'insertion de l'enfant autiste a été créé, à l'initiative de l'association El Hayat Amal. Il accueillera une centaine d'enfants atteints d'autisme, âgés entre 3 et 15 ans. Partant du principe qu'un enfant autiste, intégré et bien encadré dans une classe, évolue et progresse durablement sur le plan de l'apprentissage et sur le plan des relations avec les autres, une équipe pluridisciplinaire composée d'enseignants spécialisés, de psychologues, de sociologues et d'orthophonistes a été mise en place pour accompagner les enfants, répartis dans plusieurs classes.
 
Un autre local a été crée également par l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) à Aïn Témouchent , il sera destinée à la formation de psychologues et au suivi des 80 autistes diagnostiqués.
 
Crèche
 
Par ailleurs, une convention sera signée dans les prochains jours entre l'APC d'Alger-Centre, la direction de l'action sociale (DAS) et l'association nationale Autisme Algérie. L'objectif visé est de sensibiliser les responsables des secteurs concernés sur la nécessité de prévoir des places dans les espaces d'accueil destinés à l'enfance, ainsi que la fourniture d'équipements adéquats et de places pédagogiques au niveau des établissements scolaires.
 
Cette convention portera sur l'ouverture de classes spéciales dans une crèche pour accueillir des enfants atteints d'autisme. La capacité d'accueil des locaux est de 30 élèves de 2 ans et plus. Selon le président de l'APC d'Alger-Centre, Hakim Bettache, l'équipement, l'aménagement et la formation seront assurés par la DAS en collaboration avec l'Autisme Algérie.