Burkina Faso: des parlementaires au service de la santé

Des députés burkinabè veulent aider les populations à faire face aux nombreux défis sanitaires et de développement. Ils ont créé un Réseau au sein du parlement.

Les questions de santé et de développement préoccupent les députés burkinabè, qui comptent peser de leur poids pour le vote de textes en faveur des populations. C'est le bien-fondé du Réseau des parlementaires burkinabè en santé, population et développement, qui vient d'être porté sur les fonts baptismaux.

bf assemblee nat 96227

Il regroupe une trentaine de députés, issus de différentes sensibilités politiques. « En tant qu'élus nationaux, il s'avère nécessaire de répondre aux nouveaux défis en matière de population et de développement, s'adapter au contexte changeant dans le domaine du développement, tout en renforçant davantage l'intégration des questions de population et de développement dans les processus législatif et de prise de décision, » explique la coordonnatrice du réseau, Maïmouna Ouédraogo.

Cet engagement, à l'entendre, cadre parfaitement avec les objectifs de la Déclaration de Stockholm de 2014, qui appelle à la réalisation d'un développement économique et social inclusif par l'adoption de législations, de politiques et programmes appropriés. La patronne du réseau dit adhérer à cette philosophie, eu égard aux conséquences pas toujours reluisantes de la croissance démographique. « Si la forte croissance de la démographie burkinabè (3,1%) est une source d'opportunités, il est aussi vrai qu'elle lance de nombreux défis aux autorités politiques », croit savoir la coordonnatrice du réseau.

Plan

Les membres du Réseau entendent-ils contribuer à relever ces défis, en oeuvrant, entre autres, à la promotion et à la protection des droits fondamentaux des populations, à l'accès à l'éducation, à la santé et à la planification familiale. Le réseau s'est aussi fixé pour objectif, de soutenir et d'encourager les actions de lutte contre la pauvreté.

En attendant d'être opérationnel, le Réseau des parlementaires burkinabè en santé, population et développement va élaborer son plan stratégique quinquennal (2016-2020) et s'employer à renforcer les capacités des députés en matière de plaidoyer sur les problèmes démographiques. S'ensuivront alors des séances de sensibilisation des autorités religieuses et coutumières sur l'impact de la croissance démographique rapide sur le développement socio-économique et l'environnement et des étudiants sur leur rôle dans le changement de comportement face aux défis liés à la population et l'environnement.