Cameroun : 47 tonnes de lait contaminé détruites

La cargaison essentiellement constituée de produits de la marque Lactalis, impropre à la consommation a été détruite sous la diligence des autorités

Lactalis 22ba7
 
Retirés du marché par des services compétents ministère du Commerce, à quoi il convient d'ajouter des produits sous douane, des milliers de cartons et boîtes de lait de la marque Lactalis ont fini broyés par des engins sur le site de la décharge de la société Hygiène et salubrité du Cameroun (HYSACAM) dans le 3e arrondissement de la ville de Douala. L'opération, instruite et supervisée par le MINCOMMERCE s'inscrivait dans le cadre de la protection des consommateurs, et notamment des enfants.
 
Selon des sources, la mesure prise par la direction de l'entreprise française était de rapatrier les produits mais le gouvernement camerounais a choisi de détruire la cargaison impropre à la consommation. « L'actualité liée aux produits Lactalis a pris de l'ampleur en France, avec une mobilisation sans précédent des associations de défense des droits des consommateurs », a expliqué le ministre du Commerce Luc-Magloire Mbarga Atangana.
 
Une décision qui justifie d'autant que rien ne garantissait aux autorités qu'une fois rapatriés, ces produits douteux n'auraient pas pu, par des chemins détournés, se retrouver à nouveau sur nos marchés et dans nos grandes surfaces.