Congo: un nouveau calendrier pour les examens d'Etat

Le gouvernement congolais a publié mardi les nouvelles dates des examens d'Etat du ministère de l'Enseignement primaire et secondaire.

Le directeur de cabinet du ministère de l'enseignement primaire et secondaire, Brice Hilaire Hounounou, a invité les élèves-candidats à reprendre courage et à se remettre au travail, en vue d'affronter ces examens dans la sérénité.

cg élèves lycéens 137b0

La publication de ce nouveau calendrier scolaire fait suite à l'annulation, le 5 juin dernier, des épreuves écrites du baccalauréat, en raison d'une fraude massive avérée. Le pot aux roses a été découvert par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Aussitôt, le directeur des examens et concours (DEC) a été mis aux arrêts, pour les besoins d'enquête.

Cependant, dès l'annonce de l'annulation des examens, des incidents ont éclaté dans certaines villes. A Brazzaville, des boutiques ont été pillées, des barricades érigées sur la voie publique. A Pointe-Noire, capitale économique, les locaux de la direction départementale des examens et concours (DDEC) ont été incendiés. A Dolisie, troisième ville du Congo, des édifices publics ont été saccagés.

Dans l'opinion, les avis sont partagés. Certaines personnes ne comprennent pas pourquoi le gouvernement a attendu le dernier jour des épreuves pour annoncer l'annulation de l'examen, lorsqu'on sait que les rumeurs de fraude avaient commencé à circuler dans le pays avant même le démarrage officiel de l'examen. De même, des sujets d'examen avec correction ont été publiés sur la toile. Vérification faite, ces sujets sont bel et bien ceux qui ont été choisis par la DEC pour le BAC 2015. D'autres personnes s'attendaient à la démission du ministre Matson Hellot Mampouya en charge de l'Enseignement primaire et secondaire. Mais, au Congo, affirment cette frange de l'opinion, le ridicule ne tue pas.

Messe

Ironie du sort pendant que les élèves manifestaient leur colère dans la rue, le président congolais et son épouse prenaient part à une messe pour la paix au Congo. Une messe organisée par l'église catholique à la place mariale de la cathédrale sacrée-cœur de Brazzaville. Une célébration eucharistique présidée par l'archevêque métropolitain de Brazzaville, Mgr Anatole Milandou.

Quant aux épreuves du baccalauréat de l'Enseignement technique et professionnel, elles, se sont plutôt bien déroulées sur l'ensemble du territoire national. Suspendues le 5 juin à cause des tristes événements susmentionnés, elle ont repris le samedi 6 juin pour s'achever le dimanche 7 juin.

Ce n'est pas la première fois qu'un examen d'Etat est annulé au Congo. En juin 1978, quelques mois après l'assassinat du président - commandant Marien Ngouabi, le nouveau régime au pouvoir conduit par le colonel Jacques Joachim Yhombi Opango avait décidé d'annuler les épreuves du brevet d'études moyennes générales (BEMG) à cause d'une fraude massive.

Nouveau calendrier des examens

7 juillet 2015 : épreuves écrites du baccalauréat

11 juillet 2015 : épreuves d'éducation physique du baccalauréat

21 juillet 2015 : épreuves écrites du brevet d'études du premier cycle - BEPC

25 juillet 2015 : épreuves d'éducation physique et sportive du BEPC.