Tunisie: des mères en alerte contre des profils à caractère pédophile

Des mères ont signalé des comptes sur Facebook à caractère pédophile. Les autorités ont ouvert une enquête. un réseau serait derrière ces comptes.

« Attention : profil Facebook pédophile. » C'est ainsi que tout a commencé. Une alerte lancée aux parents sur Facebook à travers la page « les bons plans de Tunis » pour signaler le profil d'un certain «H.B », un individu résidant en Tunisie qui piège les enfants sur Facebook et tente de les attirer pour des ébats sexuels.

tn pedophilie facebook 5a904

A travers des centaines de profils qui portent toujours le même nom, « H.B » entame des conversations perverses avec des enfants tunisiens en leur envoyant des photos suggestives et en leur faisant des compliments sur leur physique.

Harcèlement

Depuis le début de la semaine, les différents profils du suspect circulent sur les réseaux sociaux. Les internautes appellent les lecteurs à le signaler. La communauté des mamans a été très active, sur la page « les bons plans de Tunis » où elles ont lancé des alertes contre cet homme qui a utilisé, parfois, les photos de leurs enfants ou d'autres en sous-vêtements dans des pauses choquantes. Mais malgré le fait que ces mamans ont réussi à démasquer le pédophile et signalé ses différents comptes sur Facebook, ce dernier ne lâche pas prise.

Il n'arrête pas d'harceler les enfants. Il leur a envoyé de nouveau des invitations et des messages, avec de nouveaux profils. Du coup, une page de signalement a été créée sur Facebook. Ensuite, plusieurs parents ont décidé de porter plainte contre l'individu et de porter l'affaire en justice. Certains parents ont même indiqué que l'homme en question avait déjà été signalé, il y a 2 ans, et que son compte Facebook avait été fermé. Mais il a créé des dizaines d'autres comptes, revenant ainsi à la charge ; ce qui a poussé les parents à réagir de nouveau.

Un réseau de pédophilie international...

D'après les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un faux profil qui est géré par un groupe de personnes et non par une seule, comme indique le faux profil « H.B ». Une source sécuritaire a souligné que l'affaire est reliée à un réseau de pédophilie international. Elle affirme que les investigations ont été entamées par des services spécialisés afin de déterminer les parties qui se cachent derrière ce trafic.