Vers un report de la CAN 2015?

La tenue de la CAN 2015 au Maroc, du 17 janvier au 8 février 2015, est remise en cause par le pays organisateur à cause de l’épidémie Ebola.

La remise en cause de la CAN 2015 est motivée par la présence du virus Ebola qui sévit dans certains pays de l'ouest du continent.

report can 72b39

Vu la propagation rapide de l'épidémie qui a fait 4 033 morts (OMS), le gouvernement marocain, par le biais de son ministre de la Jeunesse et des Sports, a demandé vendredi à la Confédération Africaine de Football (CAF) de reporter la CAN 2015.

L'information est révélée par l'agence de presse MAP qui a cité le ministère des Sports du royaume chérifien.

Les inquiétudes du Maroc sont motivées par une recommandation du ministère marocain de la Santé qui préconise ''d'éviter les rassemblements auxquels prennent part des pays touchés par le virus Ebola''.

Pour la prise en compte de sa demande, le Maroc envisage de rencontrer le président de la CAF, Issa Hayatou, pour ''pour examiner les mesures de mise en œuvre de ce report''.

Considérant l'ampleur de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, et le nombre attendu de supporters de cette partie du continent, Rabat opte pour le principe de ''précaution''.

Par ''solidarité'', ces derniers temps, le Maroc avait accueilli des matches délocalisés d'équipes nationales dont les pays sont touchés par le virus Ebola.

Ce samedi, par exemple, la Guinée-Conakry rencontre le Ghana au stade Mohammed V de Casablanca, en troisième journée des éliminatoires de la CAN 2015. La décision d'un report de la compétition semble avoir été précipitée à la veille de ce match.

De plus, le Maroc a été l'un des rares pays à maintenir une liaison aérienne avec les pays les plus touchés. A ce jour, la Royal Air Maroc (RAM) est la seule compagnie aérienne à maintenir ses vols vers la Sierra Leone et le Liberia.

Si ce report s'avère nécessaire, ce sera la première fois dans l'histoire de la CAN.