Guinée : Conakry vibre au rythme du Syli national

La capitale guinéenne frissonne, après le match nul (1-1) du Syli national contre les éléphants de Côte D’Ivoire ce mardi à Malabo.

L'équipe guinéenne a fait une belle entrée en opérant, ce mardi, un nul (1-1) face à la Côte d'Ivoire dans le cadre du premiermatch comptant pour la première journée du groupe D de la 30ème édition de la Coupe d'Afrique des nations Guinée-équatoriale 2015.
 
supporteurs dans les rues de Conakry Fotor b761c

Les poulains de Michel Dussuyer se sont montrés plutôt capable face à leurs adversaires, commençant par une pression dès l'entame du match. Ce qui conduira l'ivoirien Serey Die à ramasser le premier carton jaune de la partie pour un mauvais tacle sur Ibrahima Conté.

C'est dans ce contexte de pression que le numéro 2 guinéen, Mohamed Lamine Yattara, sociétaire de l'Olympique Lyonnais, trompera le portier ivoirien sur un service de son capitaine Traoré Ibrahim. Ce sera le premier but de la partie. Les minutes s'égrainent et la Guinée défie toutes les statistiques en conservant le score de 1-0 durant toute la première période.

Au retour des vestiaires, les Eléphants ont à cœur de revenir dans cette rencontre alors qu'ils sont toujours menés. Les ivoiriens commencent à se retrouver et multiplient les offensives. Mais les guinéens ne cèdent pas à la pression. Nouveau carton jaune pour la Cote d'Ivoire. Cheik Tioté est sanctionné pour un mauvais tacle. Le coup franc guinéen sera repoussé en corner par un défenseur ivoirien.

Quelques minutes plus tard, les joueurs guinéens ne paniquent toujours pas. Une action vient bouleversé le cours du match, enfonçant une fois de plus les éléphants. Sur un geste sur Naby Kéïta, l'attaquant ivoirien, Gervnho est lourdement sanctionné. Il obtient un carton rouge de l'arbitre maghrébin du match.

Les ivoiriens désormais réduits à 10, le sélectionneur Hervé Renard sort Salomon Kalou. Il reste 20 mn de jeu et la Guinée mène toujours 1-0. Sitôt, sur une assistance de Bony Wilfid, Seydou Doumbia qui a prit la place de Kalou se charge de la finition, ne laissant aucune chance au gardien Naby Yattara. Le marquoir affiche un score à égalité. Les guinéens continuent leur domination mais ne trouverons plus jamais la cage de but des ivoiriens.

Ambiance à Conakry

Avant, pendant et après le match contre la Côte d'Ivoire, les ruent et quartiers de la capitale guinéenne sont restés animés par des supporteurs et autres fans du Syli national, figures teintées, bracelets, casquettes, maillots, mouchoirs et autres gadgets aux couleurs nationales en main. Des chaînes musicales sur des taxis et minibus avec des morceaux aux éloges de l'équipe nationale faisaient le tour de la capitale.

« Je suis 100% Syli national. Notre équipe a prouvé qu'elle est en bonne forme et qu'elle peut aller loin cette année », explique un jeune surexcité au micro de Afrique Actualité. Un autre d'ajouter, « Nous allons bien gérer les deux autres matchs pour pouvoir enfin se qualifier pour les quarts de finales ».

Le rendez-vous est donc pris pour le 24 janvier prochain, contre les Lions indomptables du Cameroun.