CAN 2015 : La Guinée et le Cameroun font match nul 1-1

Le Syli national de Guinée et les Lions Indomptables du Cameroun ont fait un match nul, un but partout ce 24 janvier à Malabo.

Au compte de la deuxième journée des matchs de poule, Guinéens et Camerounais ont fait un partage de points ce samedi à Malabo. Les Camerounais avaient pourtant bien démarré le match pour prendre la tête du classement et espérer une qualification en quarts de finale de la CAN 2015. Le premier quart d'heure a été difficile pour les poulains de Michel Dussuyer. Succession d'occasions pour Vincent Aboubacar et les siens, mais ils se heurtent à Naby Yattara. La Guinée concède un corner à défaut d'encaisser sur une incompréhension entre le gardien et sa défense, provoquée par un centre venant du côté droit des Lions. Corner entrant, Moukandjo frappe au premier poteau et le ballon qui a fini au fond des filets surprend le portier guinéen, Naby Yattara. Un but à zéro pour les Lions indomptables.

Lions vs guinée 633ffCAN 2015: Cameroun - Guinée, encore un match nul 1-1 dans le groupe D

Le onze guinéen perd ses esprits. Pertes de balle, errements de la défense, problèmes de marquages, soucis de conservation du ballon et encore nervosité se succèdent. Ils s'offrent tout de même des possibilités de contre. Les Camerounais rétrogradent et les Guinéens tentent de rattrapper leur retard. Ibrahima Traoré, inquiète Joseph Ondoa, le portier camerounais avec un tir croisé à la 35ème minute. Le capitaine du Syli prend ensuite ses responsabilités, lorsqu'à la 42e minute, il se joue du capitaine adverse Stéphane Mbia avec une feinte de corps. Il se retourne face au but, trouve une fenêtre de tir et loge le ballon au fond du filet. Un but partout.

Le colosse guinéen de Saint Etienne, Florentin Pogba ne termine pas le match. Victime d'un coup à la cuisse, le sociétaire de Saint Etienne va quitter ses amis à une minute de la mi-temps. Le capitaine Traoré a un peu loupé son doublé, lorsqu'à la 48ème son centre-tir contrebalance le montant d'Ondoa. Après la pause, les Guinéens reprennent les devants. Naby Keita, rôdant dans la surface camerounaise, va, lui aussi, expédier une frappe puissante sur un service de Conté. Quelques minutes après, Vincent Aboubacar saute dans les airs sans pouvoir ajuster sa tête qui manque le cadre de Naby Yattara, alias Japonais.

Le score est toujours nul et les minutes s'égrainent. Vers la fin du match, Stéphane Mbia a failli redonner l'avantage à son équipe avec un tir à bout portant qui a manqué le cadre. La Guinée a été privée d'un penalty dans les arrêts de jeu suite à une faute du défenseur camerounais, Guihoata sur Ibrahima Conté. Mais l'arbitre n'a pas signalé et le score reste invariable jusqu'au coup de sifflet final.

Une poule D plutôt difficile
Aucune victoire dans cette poule. Les quatre (4) sélections du groupe D sont à égalité parfaite de points et de buts. Le Cameroun, la Guinée, le Mali et la Côte d'Ivoire ont chacun 2 points, 2 buts marqués, 2 encaissés avant la dernière journée, le 28 janvier.. Tout le monde est à la fois premier et dernier. Le Cameroun jouera son destin à Malabo contre la Côte d'Ivoire. Et la Guinée quant à elle, doit battre le Mali, le même jour à Mongomo, pour aller au second tour de la CAN 2015.

Selon les spécialistes du ballon rond, la CAF procéderait à un tirage au sort pour déterminer les deux qualifiés en quarts de finale, si toutefois les quatre équipes feraient à nouveau match nul sur le même score lors de la dernière journée.

Les cris de cœur des supporteurs guinéens
A Conakry, les supporteurs et autres fans de l'équipe nationale ne cachent pas leur colère à l'encontre de l'arbitre du match qui selon eux n'a pas sifflé un penalty en faveur du Syli national dans les arrêts de jeu. « Je suis content pour les joueurs, mais l'arbitre centrale nous a volé un penalty. Il a sciemment fait cela, parce qu'il ne voulait peut être pas que la Guinée gagne contre le Cameroun qui est le pays d'origine du président de la CAF », explique Mory Kourouma, après le coup de sifflet final. A un autre de poursuivre que l'arbitre n'a pas été à la hauteur. « Au-delà du penalty, l'arbitre a eu peur de donner des cartons aux joueurs camerounais qui faisaient trop de fautes. Dieu est avec nous, et nous allons battre les Aigles du Mali lors du dernier match de poule », explique-t-il.