CAN 2015 : les Léopards revoient leurs ambitions à la baisse

Les Léopards de la RDC privés de la finale par les Eléphants de la Côte d’Ivoire tombent sur la marque de 1 but à 3.

La Côte d'Ivoire jouera la finale de la prestigieuse compétition de la Confédération africaine de football (CAF), alors que les Léopards revoient à la baisse leurs ambitions pour une troisième place. Comme invitée surprise à cette CAN, la RDC a réalisé au-delà des attentes.
 
CIV RDC Fotor 338e9
 
Car, en dépit de leur défaite face aux Eléphants sur un score de 3-1, les Léopards ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Ils ont bien débuté en premier période en respectant toutes les consignes données par le sélectionneur Jean Florent Ibenge. Les Eléphants d'Hervé Renard ont eu du mal à développer leur jeu face à une défense congolaise bien regroupée. Les congolais ont mis en mal la défense ivoirienne. Le premier quart d'heure étant dominé par les fauves congolais. Mais, les Ivoiriens procédaient par des contres.

Il a fallu attendre la 21ème minute de la partie pour voir les Ivoiriens ouvrir le score sur une frappe splendide de Yaya Youré, capitaine de l'équipe ivoirienne. Ce dernier a bénéficié d'un ballon perdu par Gervinho dans le petit carré de la RDC, il en a profité pour fusiller le portier congolais, Robert Kidiaba. Trois minutes plus tard, les Congolais ne lâchent absolument rien et maintiennent la pression sur la défense ivoirienne.

Manque de réalisme des attaquants congolais Pressing payant, les Congolais obtiennent un pénalty à la 24ème minute. Dieumerci Mbokani se charge de le transformer en but et permet à son équipe d'égaliser. A un but partout, le match est équilibré. Le jeu se poursuit et les Ivoiriens continuent de procéder par des contres pour essayer de percer la muraille congolaise qui ne laissait rien passer.

Les Eléphants vont ensuite hériter d'un ballon perdu par Yannick Bolasie au rond central et se retrouvent à trois contre deux défenseurs congolais. Le diable de Gervinho place le ballon au deuxième poteau et oblige Kidiaba d'aller ramasser le ballon au fond de filet. Deux buts à 1 en faveur des Eléphants ivoiriens. C'est sur ce score que l'arbitre camerounais renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause, les Léopards gardent le même rythme de la première moitié du match. Le manque de réalisme des attaquants congolais permet à la défense ivoirienne de bien souffler.

Trois buts à un

Dans le premier quart d'heure de la deuxième mi-temps, les Ivoiriens, toujours par des contres, parviennent à marquer le troisième but par le truchement de Wilfried. Malgré quelques tentatives des attaquants congolais, le jeu est resté à l'avantage des ivoiriens. Les congolais ont tout donné mais, le miracle n'est malheureusement arrivé. La Côte d'Ivoire qui n'a pas développé un jeu aussi impressionnant, a profité des erreurs défensives congolaises pour marquer à trois reprises.